• Le jardin d'un cottage anglais

    Une version moderne du jardin de cottage

    Typiquement anglais mais décliné dans une version contemporaine, intégrant des zones plus naturelles, ce jardin de cottage conjugue l’esprit bucolique dans un dessin épuré.

    Reportage MAP/Clive Nichols / Texte Caroline Géneau (avril 2011) "Mon jardin et ma Maison"

     

    C’est souvent ainsi que naissent les beaux jardins : d’un coup de coeur pour un lieu ! C’est le cas pour Deirdre et Peter Flory, quand ils ont découvert cette demeure du comté de Northampton, au centre de l’Angleterre. La bâtisse date de 1728 et tire ses atouts de la beauté de la pierre locale et de ses larges fenêtres victoriennes, qui permettent à la lumière de pénétrer dans les pièces à vivre, du bas comme dans les chambres..

    Mais c’est davantage la vue sur le jardin s’étalant sur 8 000 m2 et s’ouvrant sur la campagne qui a séduit le couple. Même si, à l’époque de la visite, le jardin est un peu à l’abandon, la pelouse n’est qu’une prairie de jacinthes sauvages, et le reste des massifs ne donne qu’une très vague idée du développement futur.

    Photo : À l’ombre du majestueux cèdre, la pelouse se traverse grâce à ces larges dalles, légèrement encaissées. Notez l’idée de garder, à gauche, un espace voué aux herbes folles, en contraste avec la perfection du gazon anglais. Foisonnement et légèreté sont les maîtres mots pour ce massif qui accueille en fin de printemps, ails décoratifs, digitales et tout un cortège de vivaces de tons pastel.

    Deirdre et Peter commencent par redessiner et épurer la partie formelle. Ils agrandissent la terrasse qui borde la façade sud car ils comprennent rapidement que c’est là qu’ils passeront le plus de temps. Ils plantent des lavandes, des nérines et les saisonniers cosmos blancs pour habiller le muret qui marque la transition avec la pelouse. Celle-ci honore la réputation du gazon anglais, bien vert et dense.

    Les abords de la maison ont été retravaillés pour offrir une certaine intimité autour de la terrasse tout en gardant la vue sur le jardin. Le muret disparaît sous les touffes de lavandes qui s’apprêtent à fleurir et perdent leur aspect structuré de boules parfaitement taillées.

     

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :