• L'année dernière, au cours de l'hiver, la neige tombait... Mon esprit s'est évadé... en montagne. L'architecture montagnarde m'a toujours plu puisqu'elle représente un cocon où il fait bon vivre.

    A ma façon, j'ai eu envie de recréer un cocon où j'aimerais vivre.

     

    La première étape est d'imagniner le chalet. J'ai commencé par me documenter et croqué mes premières esquisses.

    Je vous présente le résultat définitif.

     
    Le chalet mesure 60cm de longueur, 40cm de profondeur et 46cm de hauteur. Des dimensions très correctes pour la première construction.
     
    La prochaine étape est le découpage des planches et le montage du chalet.
     
    Les planches sont en contre-plaqué d'une épaisseur de 1cm pour la façade, les murs de côté et le plancher. Le sol du 1er étage et la cloison intérieure sont en contre-plaqué de 0,5cm d'épaisseur.
     
     

    votre commentaire

  • Voir la galerie

    votre commentaire
  •  

    "Rêves de Gourmandises"...

    Mon "rêve de gourmandise" se situe dans le célèbre salon de thé parisien : Ladurée. Quel délice pour les yeux et les papilles ! A chacune de mes visites parisiennes, je fais toujours un petit détour pour déguster une pâtisserie ou des macarons  ainsi qu'un de leur excellent thé.

     

    Venez découvrir Ladurée avec moi....

     

    L'histoire de Ladurée

     

     

    Tout a commencé en 1862, lorsque Louis Ernest Ladurée, homme du sud-ouest, minotier de son état, crée une boulangerie au 16 rue Royale à Paris.

    En 1871, alors que le baron Haussmann donne un nouveau visage à Paris, un incendie permet la transformation de la boulangerie en pâtisserie.

    La décoration de la pâtisserie est confiée à Jules Chéret - célèbre peintre affichiste de la fin du siècle. Il s’inspire des techniques picturales utilisées pour les plafonds de la Chapelle Sixtine et de l’Opéra Garnier. En les intégrant à son oeuvre, il donne profondeur et relief aux plafonds, qu’il orne d’anges joufflus et en particulier « l’ange Pâtissier » qui inspirera plus tard toute la charte graphique de la maison.

    Sous le second Empire, les cafés se développent et sont de plus en plus luxueux. Ils font courir la belle société parisienne. Ils deviennent, avec les restaurants chics de la Madeleine, les lieux de rendez-vous les plus prestigieux de Paris.

    Le début de ce siècle voit Paris pris d’une frénésie de sorties et de divertissements. Les Parisiens se précipitent à l’Exposition Universelle. Les femmes, elles aussi, changent. Elles veulent rencontrer des gens nouveaux or, les cercles et les salons littéraires ne sont plus à la mode.

    Jeanne Souchard, épouse d’Ernest Ladurée et fille d’un hôtelier connu de Rouen, a l’idée de mélanger les genres : le café parisien et la pâtisserie, et donne ainsi naissance à l’un des premiers salons de thé de la capitale. Le salon de thé aura un avantage certain sur les cafés : celui de pouvoir accueillir les femmes en toute liberté.

    L’ouverture d’un salon au 1er étage est réalisée en 1930 par Pierre Desfontaines – petit cousin de Louis Ernest Ladurée.

    Ce lieu à l’atmosphère raffinée et chargée d’histoire séduit David Holder et son père Francis Holder - fondateur du groupe Holder. En 1993, ils décident de racheter, de promouvoir puis d’agrandir la célèbre maison. En Septembre 1997, ouverture de Ladurée au 75 avenue des Champs Elysées. Francis Holder et David Holder - Président de Ladurée, imaginent sur la plus belle avenue du monde, un lieu authentique et raffiné.

     

    Le succès de Ladurée : les macarons

    C'est dans ce salon de thé que j'ai découvert les macarons, petits gâteaux légers et parfumés. Depuis, je ne me lasse plus de les déguster et j'en ai même fait ma spécialité.

    Après des essais parfois hasardeux, j'ai réussi à les réaliser comme chez Ladurée. La parfum préféré est coquelicot qui allie douceur et légèreté.

     

    Les salons de thé à Paris

    J'aime beaucoup l'ambiance et la décoration de la Rue Royale et des Champs-Elysées. Quelques photos vous permettront de vous en rendre compte.

     

     

                 Ladurée, Rue Royale

     

     

     

     

     
     

               

     

     

     

     

     

     

     

    Ladurée, Avenue des Champs-Elysées    

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire

  • Voir la galerie

    votre commentaire