• une maison pleine d'idées déco...

    Une maison pleine d'idées déco impertinentes...

    Comment rendre à un lieu la patine du temps ? Dans cette simple grange, Monique a mis en scène tout ce qu'elle aime. Un petit monde XVIIIème, fantasque et impertinent. Charmant !

    Par Michèle Lalande - Photos Gilles Trillard (janvier - février 2011), Campagne Décoration

    Salon d'une maison pleine d'idées déco impertinentes

    Il lui fallait la campagne et la ville… la première pour fuir la seconde. Elle rêvait d’arbres et de chant des oiseaux mais à deux pas de Paris, pour des raisons professionnelles. Finalement, Monique a découvert ce qu’elle voulait à une heure de la capitale : un village tranquille, en plein milieu des champs et à l’orée de ce village, une maison couleur de rose fanée. Sur la façade grimpaient timidement quelques branches de lierre et un ou deux rosiers.
    C’était autrefois une simple grange juste éclairée par quelques lucarnes. La maison de maître dont elle dépendait se trouve toujours de l’autre côté du mur qui clôt le jardin.
    Le royaume de Monique est délicieusement hétéroclite : un canapé recouvert d’une toile de lin blanche peinte à la main de grosses fleurs colorées s’entoure de bergères Louis XV et Régence. Contre un paravent d’esprit Napoléon III, un curieux garde-manger tibétain.

     

    En 1950, la grange est séparée de la maison principale, vendue et transformée en maison d’habitation. Cinquante ans plus tard, elle est à nouveau remise sur le marché. C’est alors que Monique s’y installe avec son mari et ses deux fils. Elle a enfin trouvé ce dont elle avait besoin.
    Amoureuse du XVIIIe siècle et passionnée depuis toujours par les antiquités et la brocante, Monique a décidé de sélectionne le meilleur de ses découvertes et de se lancer dans la grande aventure de la réédition.
    Une fenêtre chinée chez un récupérateur laisse entrevoir bien des trésors… Rien de tel pour faire travailler l’imagination ! Sur le secrétaire Directoire, un buste en terre cuite de la comtesse du Barry.

     

     

    Les atouts de la nouvelle maison de Monique, quant à eux, sont bien réels. D’emblée, celle-ci perçoit tout le profit qu’elle pourra tirer de l’espace afin de mettre parfaitement en valeur ses créations.
    Près de l’escalier jalonné d’arbustes, un panneau peint représente une scène galante dans la nature.

     

     

     

     

     

     

     

    «Alors, nous confie-t-elle, le moment est venu où j’ai pu enfin m’adonner à mon passe-temps favori : chiner à la fois pour continuer d’embellir ma maison et enrichir mes collections. » Celles-ci sont réalisées à l’étranger où Monique se rend régulièrement pour suivre leur fabrication.
    Sa source d’inspiration ? Des modèles anciens qu’elle chine fréquemment chez ses amies antiquaires, Colette Jacquoillot et Annie Bézard, et revisite avec une touche de fantaisie. C’est ainsi que nappes, rideaux, abat-jour brodés, miroirs, appliques et petits meubles d’une poésie singulière, prennent forme sous la baguette de cette infatiguable fée.
    Un simple panneau de bois peint suffit à créer un coin charme. Monique a toujours aimé ces cloisons éphémères où elle accroche appliques, miroirs et tableautins.

     

     

    Ce lit de repos, habillé de couleurs tendres, semble avoir été délaissé à l’instant par une femme mystérieuse. Le petit mobilier se met au diapason de cette ambiance coquette. Vitrine, lampe et appliques (Coquecigrues).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On se délecte d’avance dans cette cuisine si bien équipée. Cuisinière (Lacanche). Les éléments sont coiffés d’un épais billot de bois. Soulignant le plafond, une frise en zinc, ancienne bordure de toit.

     

     

     

     

     

     

     

     

    À chaque extrémité de la pièce, dans chacun des pignons, sont aménagées une chambre et sa salle de bains. Fenêtres et lits sont garnis de rideaux, de stores et de linge monogrammés, tout droit sortis des collections maison.
    Portraits, scène galante, miroir, corniche d’armoire repeinte et appliques, les murs sont pour Monique des pages blanches qui l’inspirent.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    catherine valentine
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 11:02

    Quelle merveilleuse, un moment de douceur, un grand moment de rêve, accompagné d'une musique qui vous transporte dans un endroit magique.

    BRAVO et merci


     

      • fleursdesiles Profil de fleursdesiles
        Mercredi 2 Janvier 2013 à 12:47
        Merci pour ce message encourageant et congratulant. Cette année encore, je vais vous transporter dans une douceur de vivre, dans mes rêves... A très bientôt.
    2
    Petite marquise
    Samedi 14 Mars 2015 à 10:36
    Merveilleux site : que de belles choses à voir et à entendre ! Pourriez-vous me communiquer le nom de votre musique pour une messe de mariage s'il vous plaît ? Merci d'avance...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :